Quelles sont les conditions d'éligibilité aux aides de l'État ?

autoconsommation photovoltaïque 2021 JKL PAC

Pompe à Chaleur de type Air/Eau ou Eau/Eau

Conditions d’éligibilité : CEE + Ma Prim’Rénov

• Dépose d’une chaudière hors condensation à gaz, fioul, ou charbon

• ETAS ≥ 111% pour les PAC moyenne et haute température 

• ETAS ≥ 126% pour les PAC basse température

Doit figurer sur devis et facture :

• Matériel et énergie déposés (pour bénéficier du Coup de pouce, il faut la dépose d’une chaudière non condensation à gaz, fioul, ou charbon)

• Marque et référence du nouveau matériel (préciser la référence de l’unité intérieure, extérieure et selon le cas la référence du ballon d’eau chaude)

• Température d’installation de la PAC (basse, moyenne, ou haute température)

• ETAS (hors dispositif de régulation)

Pompe à Chaleur de type Air/Air

Conditions d’éligibilité : CEE uniquement

  • Puissance nominale ≤ 12kW

  • SCOP ≥ 3,9


Doit figurer sur devis et facture :

  • Marque et référence du nouveau matériel

  • Puissance nominale en kW

  • Coefficient de performance saisonnier (SCOP)

VMC double flux auto réglable ou modulé

Conditions d’éligibilité : CEE + Ma Prim’ Rénov

  • Caisson de ventilation de classe d’efficacité énergétique A ou supérieur selon le règlement européen n° 1254/2014
  • Echangeur statique d’une efficacité thermique > 85% selon la norme 13141-7 ou NF 205 ou équivalent et certifié COFRAC

Doit figurer sur devis et facture :

  • Marque et référence du nouveau matériel 
  • Type d’appareil (Poêle, foyer fermé, insert, cuisinière) 
  • Mode d’alimentation
  • Caractéristique de l’équipement (rendement nominal) et les émissions de particules, de monoxyde de carbone et d’oxyde d’azote avec leur norme de mesure ou le label flamme verte 7* obtenu

 

Chauffe-eau thermodynamique

Conditions d’éligibilité : CEE + Ma Prim’ Rénov

  • COP > 2,5 pour une installation sur air extrait
  • COP > 2,4 pour tout autres installations

Dispositif sur un appoint séparé : 

• Profile de soutirage M – ETAS ≥ 36% sur un appoint électrique ou ≥ 95% sur PAC (ou autre)

• Profile de soutirage L – ETAS ≥ 37% sur un appoint électrique ou ≥ 100% sur PAC (ou autre)

• Profile de soutirage XL – ETAS ≥ 38% sur un appoint électrique ou ≥ 110% sur PAC (ou autre)

• Profile de soutirage XXL – ETAS ≥ 40% sur un appoint électrique ou ≥ 120% sur PAC (ou autre) 

Doit figurer sur devis et facture :

  • Marque et référence du nouveau matériel
  • COP selon la norme EN 16147
  • La taille du profile de soutirage et son ETAS sur un appoint électrique ou sur une PAC (ou autre).
  • Marque et référence de l’appoint électrique.

 

Points à respecter sur les devis et le factures :

  1. Vos informations légales doivent figurer sur les documents. La raison sociale, l’adresse du siège social, le SIRET, le capital social.                                                                                                                                                                                      
  2. Le mot DEVIS ou FACTURE doit apparaitre explicitement

  3. Faire figurer la date de visite préalable. Cette information est facultative pour l’instant, mais sera obligatoire très bientôt. Autant commencer à l’inscrire dès à présent.

  4. Indiquez la marque et la référence la plus complète du matériel (chauffage, et le cas échéant le régulateur). Si possible, indiquez le code produit du fabricant.                                                                                                                             
  5. Adresse précise des travaux + nom d’un seul client

  6. Rappel de la mention d’incitation pour la prime CEE : « L’offre inclut la Prime de _____€ TTC offerte par le demandeur, la société Butagaz (SIREN 402 960 397) dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie. »

  7. Si vous intégrez l’aide MaPrimeRénov’ à votre devis, vous devez intégrer la mention suivante : « Dans le cas où l’aide notifiée au client est inférieure au montant de l’aide prévisionnelle, l’usager n’est pas lié par le devis et l’entreprise s’engage à proposer un devis rectificatif. Le client conserve alors un droit de rétractation d’une durée de quatorze jours à partir de la date de présentation du devis rectificatif. L’aide  MaPrimeRénov’ est conditionnelle et soumise à la conformité des pièces justificatives et informations déclarées par le bénéficiaire. En cas de fausse déclaration, de manœuvre frauduleuse ou de changement du projet de travaux subventionné, le bénéficiaire s’expose au retrait et reversement de tout ou partie de l’aide. Les services de l’Anah pourront faire procéder à tout contrôle des engagements et sanctionner le bénéficiaire et son mandataire éventuel des manquements constatés. »                                                                               
  8. Si vous sous-traitez ces travaux, vous devez faire figurer l’entreprise sous-traitante : raison sociale, SIRET, prénom et nom du gérant de l’entreprise sous-traitante, numéro RGE                                                                                   
  9. Devis signé à la main et présence d’une date manuscrite.
    Cette date doit être postérieure ou égale à la date à laquelle vous avez créé le dossier dans votre espace           
  10. La Prime CEE (et le cas échéant l’aide MaPrimeRénov’) doit être déduite du total, du HT ou du TTC, à condition que la TVA soit calculée sur le total non remisé. Attention à ce que la prime déduite corresponde bien à la prime inscrite dans la mention d’incitation.                                                                                                                       
  11. Attention à la pagination de vos documents, son non-respect est un motif de refus de dossier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *